Jurisprudence sur les motifs de licenciement économique

Jurisprudences sur les motifs de licenciement économique

La loi indique que le licenciement économique peut être motivé par des difficultés économiques (des indicateurs évitant tout débat sur la réalité du motif sont précisés), des mutations technologiques, une réorganisation de l’entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité, ou la cessation de l’activité de l’entreprise. Mais pour en savoir plus sur les motifs de licenciement économique, il faut se référer aux jurisprudences de la Cour de cassation.

Licenciement économique pour refus de mutation - Jurisprudence de la Cour de cassationLicenciement économique pour refus de mutation

Le licenciement économique, motivé par un refus de mutation dans le cadre d’un transfert de service au siège de l’entreprise a été validé par la Cour de cassation. La motivation de la lettre de licenciement a également été jugée suffisante par la Cour de cassation, alors qu’elle renvoyait à des lettres précédemment envoyées par l’employeur, elle ne précisait pas la nature du motif économique.

Licenciement pour refus de modification du contrat de travail - Jurisprudence de la Cour de cassationLicenciement pour refus de modification du contrat de travail

Un licenciement résultant du refus par un salarié d’une modification de son contrat de travail, proposée par l’employeur pour un motif non inhérent à sa personne, constitue un licenciement économique et non un licenciement pour motif personnel. La proposition de modification du contrat de travail doit résulter d’un motif valable de licenciement économique.

Licenciement économique pour réorganisation - Jurisprudence de la Cour de cassation Licenciement économique pour réorganisation

Un licenciement économique peut résulter d’une suppression d’emploi consécutive à une réorganisation de l’entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité. Cette jurisprudence de la Cour de cassation, reprise par la loi insiste sur le fait que la réorganisation de l’entreprise doit être indispensable à la sauvegarde de la compétitivité.

Réorganiser l’entreprise pour en sauvegarder la compétitivité -Jurisprudence de la Cour de cassationRéorganiser l’entreprise pour en sauvegarder la compétitivité

Réorganiser l’entreprise pour en sauvegarder la compétitivité est un motif de licenciement économique, mais l’entreprise doit pouvoir établir l’existence d’une menace pesant sur sa compétitivité. Un PSE peut comporter des mesures réservées à certains salariés, à condition que ceux dans une situation identique puissent en bénéficier, à moins qu’une différence soit justifiée dans certaines conditions.

Ce site gratuit est financé par la publicité, merci de nous soutenir.

A lire aussi : Motifs valables de licenciement économique

Retrouver les autres jurisprudences du licenciement économique

Accès à la page 1 du site : Licenciement économique

© Licenciement économique – La marque et le contenu du site licenciementeconomique.com sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle. Le site Licenciement économique est le 1er site complet d’expertise autour du licenciement  économique. Article : Jurisprudence sur les motifs de licenciement économiqueLes mots clés sont : licenciement économique ; motifs de licenciement économique ; mutations technologiques ; réorganisation de l’entreprise ; refus de mutation ; sauvegarde de la compétitivité ; refus de modification du contrat de travail ; cessation de l’activité de l’entreprise ; jurisprudence ; Cour de cassation.